Cala del Racó de les Dones

La toponymie de notre Costa Brava est un livre d’histoire ouvert sur les coutumes sociales des siècles passés. Ses résidents ont également apprécié ces criques, mais la honte provoquait que souvent elles furent séparés par sexe et par classe sociale.

Image ancienne de la Cala del Racó de les Dones, à la partie gauche inférieure, et la tour Torre Valentina

Image ancienne de la Cala del Racó de les Dones, à la partie gauche inférieure, et la tour Torre Valentina

La Cala del Racó de les Dones (« Crique du Coin des Femmes ») et les deux calanques successives au sud: la Cala del Racó dels Homes (« Crique du Coin des Hommes ») et la Cala dels Capellans (Criques d’Aumôniers) sont la preuve géographique vivante encore d’une époque dans laquelle les bains étaient une forme de contact visuel qui devait être contrôlé.

Les criques du chemin de ronde entre Calonge et Platja d'Aro sont indiquées. Voici la Cala dels Capellans.

Les criques du chemin de ronde entre Calonge et Platja d'Aro sont indiquées. Voici la Cala dels Capellans.

Par conséquent, en vertu de cette morale stricte chrétienne, les femmes, les hommes et, enfin, les religieux, avaient chacun leur coin particulier dans lequel jeter leurs vêtements sans être vues par d’autres yeux au-delà de leur sexe ou leur position social.

Cala del Racó del Homes, à Calonge, avec UNE baigneuse.

Cala del Racó del Homes, à Calonge, avec UNE baigneuse.

Le chemin de ronde reliant Calonge (à la hauteur de la Plage Torre Valentina) et Platja d’Aro commence avec ces trois criques. À notre avis la plus intéressante est la Cala del Racó de les Dones, une continuation de la plage de Torre Valentina, qui a le mérite d’être pas facilement visible à partir de celle-ci. Sans doute, elle fut choisi pour sa tâche avec grand œil. Elle est assez petite, bien que la zone réduite de sable qu’on y trouve est fine, agréable au toucher des pieds.

La Cala del Racó de les Dones, à Calonge, Costa Brava, où on peut voir clairement l'ancien bunker

La Cala del Racó de les Dones, à Calonge, Costa Brava, où on peut voir clairement l'ancien bunker

Visuellement est très surprenant le bunker, construit dans le contexte de la Guerre Civile Espagnole. Le but évident était d’empêcher le débarquement sur la baie de Palamós des troupes ennemies à distance. Sur la crique, à travers le chemin de ronde, vous atteignez un belvédère surplombant la baie avec une banque pour s’y asseoir. Si nous suivons le sentier côtier, on voit que les deux criques mentionnés sont très petites aussi et a sable grossier, aux lesquelles nous devons entrer en descendant. Par conséquent, la Cala del Racó de les Dones est la plus accessible des trois.

Une réponse à “Cala del Racó de les Dones”

  1. [...] femmes sur la Costa Brava. Banyera de Ses Dones est l’une d’entre elles (regardez aussi Cala Racó de les Dones), mais heureusement aujourd’hui, toute personne et bien reçue, sans distinction de sexe ou [...]