Castrum Wisigoth de Roses

Puig Rom est une montagne qui se trouve à proximité du centre de Roses, et qui offre les meilleures vues de la baie. En dépit d’être fortement urbanisée, son sommet cache, presque oublié, un ancien fortification médievale: c’est un Castrum Wisigoth… et un excellent belvédère aussi.

Les vues qu'on obtient du sommet de Puig Rom sur la baie de Roses, Costa Brava, Espagne, sont imprenables

Les vues qu'on obtient du sommet de Puig Rom sur la baie de Roses, Costa Brava, Espagne, sont imprenables

Nous avons parlé auparavant de cette montagne (que les habitants de Roses appellent aussi la montagne des Murailles) quand nous avions visité le Château de la Trinitat et la plage de Canyelles Petites, qui sont pratiquement à ses pieds. Pour atteindre le sommet nous pouvons prendre la route de Cala Montjoi, garer le véhicule sur le côté, près du lieu où nous avions visité le Dolmen Creu d’en Cobertella, et marcher à pied sur une piste forestière qui nous porte vers le sommet dans 15 minutes.

Le restes du Castrum Wisigoth de Puig Rom se composent d’une muraille d’enceinte avec une forme irrégulière, légèrement pentagonale. Elle a une hauteur maximale comprise entre trois et quatre mètres dans le sud et l’est, la partie la mieux conservée, et ne permet l’accès que par une seule porte, qui est flanquée de chaque côté par les restes de deux tours carrées qui furent construites, apparentement, après le castrum originel.

Le Castrum Wisigoth de Roses, sur le Puig Rom, invite a une promenade d'exploration. C'est un lieu très tranquille.

Le Castrum Wisigoth de Roses, sur le Puig Rom, invite a une promenade d'exploration. C'est un lieu très tranquille.

Nous devons dire que cette merveille médiévale fut occupée pendant le VIIe et VIII siècles. À vrai dire, peu de temps. Cela donne à penser que, probablement, c’était une colonie de défense, plutôt qu’un vrai village de population. A l’intérieur, on trouve les restes d’environ 10 maisons anciennes, et entre les fouilles on a obtenu des morceaux de bronze et de fer, ainsi que des céramiques.

Dans l'intérieur de la fortification on trouve les restes d'anciennes tours et maisons

Dans l'intérieur de la fortification on trouve les restes d'anciennes tours et maisons

Puisque nous savons relativement peu sur ces siècles et sur la culture wisigothique (une civilisation germanique provenant de la mer Noire), on ne peut pas attirer des grandes conclusions sur les objets trouvés. En fait la fortification n’a pas attiré l’attention des archéologues jusqu’à le 1917, et ensuite on a pratiqué des travaux en 1947, de sorte que, en 1963, on a décidé de la protéger en tant que Bien National d’Intérêt Culturel, de façon qu’elle est aujourd’hui protegée de la spéculation urbanistique. Pour l’instant on ne fait pas des travaux sur la zone, donc c’est un bon moment pour profiter de ces restes et de la promenade sur un grand belvédère de la baie de Roses et de ses environs.

Une dernière image panoramique de la baie avant de descendre, vraiment inoubliable

Une dernière image panoramique de la baie avant de descendre, vraiment inoubliable

Les commentaires sont fermés.