Château Vila·romà

Hier nous avons parcouru une route à travers les montagnes de Gavarras, entre la forêt, pour visiter un château en ruine très curieux, du XIe siècle: le Château de Vila·romà.

Le Château de Vila·romà, à droite, se trouve à coté du sanctuaire de Bell-lloc, à gauche, en pleine montagnes de Gavarres, Girona, Costa Brava

Le Château de Vila·romà, à droite, se trouve à coté du sanctuaire de Bell-lloc, à gauche, en pleine montagnes de Gavarres, Girona, Costa Brava, Espagne

La distance de cette promenade de la Platja Gran de Palamos, à côté du port, au Château de Vila-Romà est d’environ 5,3 km, et la hauteur maximale est de 100 mètres, juste sur le château. Nous passons à travers le Massif de Gavarras, il s’agit donc d’une promenade qui peut être fait à pied, mais il est possible de la faire aussi en vélo. Si nous partons du centre du village de Vall-llobrega, un peu plus à l’intérieur, la route sera plus courte, un peu plus de 1 km.

Nous arrivons à pied du centre du village de Palamós jusqu'au Château de Vila-romà

Nous arrivons à pied du centre du village de Palamós jusqu'au Château de Vila-romà

Le Château de Villa·romà est en ruines, en plein forêt. On peut penser que c’est un château oublié, mais la vérité est qu’il est répertorié comme Bien d’Intérêt Culturel National, il a donc un statut protégé. C’est un lieu peu visité et très tranquille.

L’état déplorable dans lequel il se trouve fut causé par les troupes françaises en 1812, qui le firent sauter pendant la Guerre de l’indépendance pour des raisons militaires.

Le Château de Vila·romà fut détruit au début du siècle XIX. En pleine fôret il retient quand même un air romantique

Le Château de Vila·romà fut détruit au début du siècle XIX. En pleine fôret il retient quand même un air romantique

Mais en dépit de sa situation le Château de Vila-romà est l’un des plus anciens de la Catalogne, peut-être parce qu’il est situé sur un emplacement stratégique et beau. La légende dit que lorsque les troupes romaines envahirent la péninsule Jules César a décidé de mettre en place le camp, quand ils marchaient très près de cette montagne. Quand les tribus ibériques ont harcelé les Romains vaillamment, l’assistant de César a demandé pourquoi ne pas décider de se déplacer vers un lieu plus sûr. Le grand général a répondit: « Parce qu’il vaut mieux être le premier ici que le second à Rome. »

Tour du Château de Vila·romà, Palamós, Costa Brava

Tour du Château de Vila·romà, Palamós, Costa Brava

Il est possible vous voyez aussi référencé ce château comme Bell-lloc, par le nom donné au sanctuaire qui se trouve à quelques mètres de lui, et qui mérite aussi une visite. Bonne balade!

Les commentaires sont fermés.