Le Cap de Creus

Le Cap de Creus est une extension des Pyrénées sur la mer, formant un terrain d’environ 150 km2. C’est le lieu le plus oriental de la péninsule ibérique, et point de repère de premier ordre dans les cartes maritimes. En plus, depuis 1988, c’est le premier parc naturel marinoterrestre du pays.

Phare du Cap de Creus

Phare du Cap de Creus

L’endroit est si vaste que occupe les villages de Cadaqués, Vilajuïga, Palau-saverdera, El Port de la Selva, Llançà, Pau, Roses et La Selva de Mar.

Le paysage du Cap de Creus est difficile à oublier. Une grande partie de l’année fouettée par les vents du nord (la Tramuntana), la pollution de l’environnement est négligeable à cause de la faible occupation humaine. L’érosion causée par le vent et la sel de la mer ont formé un paysage de rochers arrondis qui constituent sa physionomie particulière.

Paysage du Cap de Creus

Paysage du Cap de Creus

La côte rocheuse, composée principalement d’ardoise, est réparti sur toute la place, formant de petites baies et criques, dont certaines sont seulement accessibles par voie maritime. Dans l’imaginaire du peuple certaines des roches qui composent la côte sont associées à des formes animales, comme l’aigle de Tudela, le lion de Cap Gros, ou la l’île de Culleró, qui a probablement inspiré Dali dans le développement de son grand ouvrage, Le grand masturbateur.

Baie du Cap de Creus

Baie du Cap de Creus

Les eaux sont cristallines, et sa collection contient plus de 300 espèces sous-marines. Parmi les tortues Babau ou la grande tortue luth.

Le parc a un patrimoine architectural intéressant, composée principalement du monastère de Sant Pere de Rodes et des sites archéologiques. Une mention spéciale est le phare du Cap de Creus: allumé pour la première fois en 1853, il avait une portée de 15 miles. Même aujourd’hui conserve sa fonctionnalité, et l’esplanade sur laquelle il se trouve est un excellent point d’observation où de nombreux visiteurs finissent leur tournée sur le Parc Naturel pour regarder les falaises sur lesquelles il se trouve et, dans le nord, la côte française.

Falaise à coté du Phare du Cap de Creus

Falaise à coté du Phare du Cap de Creus

3 réponses à “Le Cap de Creus”

  1. [...] pour y arriver. Pour ça, nous prenons tout simplement la route qui mène du centre de Cadaqués au phare et, à la hauteur de la baie de Guillola, et une fois passée la calanque Jonquet, nous nous [...]

  2. [...] à partir d’une déviation à gauche (où on laissera le véhicule) de la route menant au Phare du Cap de Creus, à environ 200 mètres après le mégalithe naturel de Roche du Chameau, et avant l’entrée [...]

Laisser un commentaire