Le château de Begur

Symbole principal de la ville et son belvédère le plus célèbre, le château de Begur contient, même dans son état actuel, des siècles d’une histoire ancienne et très agitée. Sa visite est fortement recommandé pour ceux qui souhaitent profiter d’une agréable promenade qui se termine par une vue inoubliable sur le centre de l’Empordà.

Les créneaux du Château de Begur

Les créneaux du Château de Begur

Bien que des restes ibériques ont été trouvés sur le sommet, les origines du château lui-même proviennent du XIe siècle, lorsque le seigneur féodal, Arnust de Begur, l’a fait bâtir sur l’une des plus hautes montagnes de Begur, compte tenu de son emplacement stratégique et de la bonne vue fourni. Le château passe par différents propriétaires avant que le roi Pere IV le Cérémonieux le vend à la famille Cruïlles en 1360, dont elle le conserve et, finalement, en 1604, le Baron Carles de Vilademany i Cruïlles le vend à la municipalité de Begur, fait très important, car il ne reviendra plus au secteur privé.

Comme on le voit, malgré son charme et sa beauté, du château de Begur il n’y reste plus que la base. Son état actuel est le résultat de ses vicissitudes historiques, un prix qui a dû payer sans doute à cause de son excellente emplacement stratégique.

Panoramique de Begur, le château à droite

Panoramique de Begur, le château à droite

Le château a subi au cours de sa histoire trois importantes destructions. La première pendant la guerre civile catalane (1468), le seconde pendant l’incursion française dirigée par le duc de Noailles en 1694. Et la dernière et finale, pendant la guerre de la Indépendance contre les français en 1810

L’état actuel du château, son sommet orné de créneaux belle, est le résultat d’un délicat travail de restauration effectué au cours du XXe siècle. L’accès au château a été également restauré et c’est possible de le visiter même pour les personnes à mobilité réduite ou se déplaçant en fauteuil roulant.

Rotonde de céramique qui permet d'identifier les éléments du paysage

Rotonde de céramique qui permet d'identifier les éléments du paysage

La vue est tout à fait exceptionnel. Au sommet les visiteurs trouveront également une belle carte sculptée en céramique sur laquelle ils peuvent identifier les différents éléments du paysage visible depuis la tour de situé sur le centre de l’Emporda: les îles Medes, la baie de Roses, les Pyrénées (montagnes du Canigó) Palamós, Sa Riera…

Vues de la plaga de Sa Riera et la baie de Roses

Vues de la plage de Sa Riera et la baie de Roses

3 réponses à “Le château de Begur”

  1. [...] 1362. Il faisait partie du domaine de la baronnie de Cruïlles, la même famille qui a dominé le Château de Begur. Tour de défense d'Esclanyà, à Begur, Girona, Costa [...]

  2. [...] qui ressort le plus est son énorme tour de cloche, facilement reconnaissable du Château de Begur sur touts les autres toits. Au XVIIIe siècle, l’église fut agrandie pour inclure un navire [...]

  3. [...] la colline à l’est du centre urbain de Begur. Ici en haut, la vue est aussi bonne que du Château, mais la vérité est qu’elle cache une belle grotte qui ne peut pas être visité [...]

Laisser un commentaire