Le Château de Sant Ferran, à Figueres

Le Château de Sant Ferran est l’une des plus grandes forteresses en Europe et le plus grand monument de la Catalogne. Situé à seulement 10 minutes à pied du musée Dali, à Figueres, le château, qui prochainement abritera le nouveau Musée Militaire (l’ancien était en Barcelone), contient une foule de souvenirs historiques de son temps.

Le château de Sant Ferran, à Figueres

Le château de Sant Ferran, à Figueres

Construit en 1751, sous le règne de Fernando VI, la construction de la Place Royale de San Fernando dans un lieu frontière comme Figueres avait un objectif clair: empêcher l’invasion des troupes françaises. Il abritait 5 bataillons d’infanterie et 5 escadrons de cavalerie, avec un total de 6000 hommes et 500 chevals. À l’époque, par les techniques d’ingénierie innovantes mises en œuvre, et par l’ampleur de la construction, la forteresse a été un succès. Elle a un périmètre de 3,2 km., 32’5 ha d’extension et une capacité de stockage de l’eau dans leurs réservoirs de 9 millions de litres.

Le château offre une promenade magnifique et paisible, par des coins inconnus du grand public: la Plaza de Armas, les églises, le stable impressionnante de la cavalerie, la prison, etc.

Stable des chevals au Château de Sant Ferran

Stable des chevals au Château de Sant Ferran

Plusieurs anecdotes et faits historiques parcourent l’histoire du château de Sant Ferran: le service militaire qu’un jeune homme appelé Salvador Dalí a fait dans ce lieu, l’emprisonnement de certains des auteurs de la tentative de coup d’état en 1981, ou la réalisation de plusieurs films, dont « Le Parfum » est un exemple.

Photo d'époque. Porte principal du château, 1933

Photo d'époque. Porte principal du château, 1933

Le Château de Sant Ferran est déclaré Bien d’Intérêt Culturel par la Generalitat de Catalunya, et aujourd’hui le Consortium du même nom assure la conservation et la diffusion de ce grand monument historique.

Cour du Chateau de Sant Ferran, Figueres

Cour du Chateau de Sant Ferran, Figueres

Laisser un commentaire