Le Monastère de Porta Ferrada, à Sant Feliu de Guíxols

Sant Feliu de Guíxols est une belle ville dans le sud de la Costa Brava qui compte, parmi ses plages et ses monuments, l’un des monastères bénédictins religieux du Moyen Âge les plus importants de la Catalogne.

Le monastère Porta Ferrada, à Sant Feliu de Guíxols

Le monastère Porta Ferrada, à Sant Feliu de Guíxols

Situé dans le centre de la ville et à coté de la mer, le monastère apparaît déjà documenté dans le Xème siècle, quand il a été fondé sous le patronage du martyr Sant Feliu l’Africain. Il est situé dans une ancienne fortification, où des restes archéologiques ont été découverts et qui sont exposés au public au Musée de la Ville, également situé dans le complexe.

Façade Porta Ferrada du Monastère

Façade Porta Ferrada du Monastère

Le monastère fut finalement bâti au XIe siècle, bien que l’aspect baroque actuel vient de travails sur le vieux bâtiments, pendant le XVIIIe siècle. La particularité de sa façade, composée de trois arcs de type fer à cheval, soutenus par quatre colonnes cylindriques, fait que l’ensemble soit connu sous le nom de Porta Ferrada, le symbole principal de la ville, et donne également nom au célèbre festival de musique qui a lieu chaque été à l’intérieur.

Aux deux côtés il y a deux tours médiévales défensives: la tour de la Fum (fumée, de plante semi-circolaire, et sur laquelle le gardien émettait des signaux de fumée pour alerter de l’arrivée des pirates ennemis par voie maritime) et la tour du Corn (de plante rectangulaire et d’où on jouait cet instrument avec le même objectif d’alerte).

Torre del Fum

Torre del Fum

L’Arc de Sant Benet, de1747, fait face à l’ensemble et a longtemps été l’entrée principale de l’architecture.

Arc de Sant Benet, ancienne entrée à l'ensemble monumental

Arc de Sant Benet, ancienne entrée à l'ensemble monumental

L’intérieur de l’édifice abrite le Musée historique de la Ville, les Archives Municipales et le siège de la École de Tourisme de Catalunya. Le musée, de visite fortement recommandé pour admirer les divers pièces et documents qui abrite le l’ensemble, est composé de quatre salles qui affichent des expositions permanentes.

Merci à l’initiative de la baronne Thyssen, Carmen Cervera, il est prévu qu’à l’avenir le monastère auberge une partie de la Collection Thyssen-Bornemisza, en particulier ces œuvres d’art catalan des XIXe et XXe siècles, quelque 350 œuvres ou plus. On doit pas oublier la relation étroite de la baronne avec Sant Feliu, où il possède une villa. Ces nouvelles, annoncés le 2008, vont augmenter le prestige de cet ensemble millénaire, dont la visite est inexcusable pour ceux qui souhaitent connaître le patrimoine architectural de la Costa Brava.

Et où est-ce qu'on peut se loger dans ce lieu si intéressant? À vrai dire, pour nous la décision n'était pas facile à cause de la diversité et bonne qualité des établissements hôteliers de la zone. Finalement on a décidé de nous loger chez Golf Costa Brava, de 4 étoiles, un hôtel très bien situé et à bon prix.
Et finalement, c'est possible de visiter la Guide de la Costa Brava que nous avons preparé où vous trouverez plus d'infos et photos de Monastère Porta Ferrada.

3 réponses à “Le Monastère de Porta Ferrada, à Sant Feliu de Guíxols”

  1. [...] Le Monastère de Porta Ferrada [...]

Laisser un commentaire