L’ermitage de Sant Elm, à Sant Feliu de Guíxols

Le promontoire ou se trouve l’ermitage de Sant Elm (nom correspondant à Erasmus en latin) est très spécial. Tout d’abord, par la vue imprenable qu’il offre sur la mer Méditerranée, deuxième par l’intérêt du sanctuaire lui mémé, à l’origine le 1452, et troisièmement parce que, dans l’univers de notre côte, Sant Elm est consideré comme lieu de baptême de la denomination Costa Brava.

Ermitage et belvédère Sant Elm, à Sant Feliu de Guíxols

Ermitage et belvédère Sant Elm, à Sant Feliu de Guíxols

En effet, en 1908, le journaliste catalan Ferran Agulló (1863-1933), lors d’une visite à cet endroit, aurait décrit de façon romantique comme ‘Costa Brava’ les paysages du belvédère de Sant Elm, et d’autres similaires au large de la côte de Gérone. Il a aussi écrit un article le 12 Septembre de cette année, au journal La Veu de Catalunya, dans lequel il décrit la specificité de ce paysage par rapport à la reste des paysages côtières de la Méditerranée. Un monolithe de pierre à l’esplanade nous rappelle cette origine.

Monolithe sur le baptême de la Costa Brava, le 1908

Monolithe sur le baptême de la Costa Brava, le 1908

La chapelle et le belvédère sont sur une fortification. Peut-être c’est pour cela que l’armée française a détruit l’ensemble en 1696. Le bâtiment actuel date de 1723, année de sa restauration, quand il se consacra à la Dame du Bon Voyage. Après la guerre civile espagnole il a été également restauré.

Les paysages offerts par ce belvédère sont vraiment extraordinaires. Au sud, une perspective qui va de Tossa de Mar à Palamós. Au nord, la plage de Sant Feliu de Guíxols.

Paysage sud de Sant Elm, de Tossa à Palamós

Paysage sud de Sant Elm, de Tossa à Palamós

La chapelle est ouverte uniquement au public pendant la fête de Notre-Dame du Bon Voyage, et également lors des visites organisés par Turisme de Sant Feliu, sous inscription.

Une réponse à “L’ermitage de Sant Elm, à Sant Feliu de Guíxols”

  1. [...] L’ermitage de Sant Elm [...]

Laisser un commentaire