Mas Juny

Mas Juny, à Palamos, est une ferme classée historique d’Intérêt Culturel National qui se trouve entre les plages de S’Alguer et Es Castell.

La ferme Mas Juny se trouve à gauche de la Plage Es Castell, à Palamós, et c'est une maison qui pendant le siècle XX a été occupée par des célébrités mondiales

La ferme Mas Juny se trouve à gauche de la Plage Es Castell, à Palamós, et c'est une maison qui pendant le siècle XX a été occupée par des célébrités mondiales

Cette ferme est datée comme maison agricole depuis 1482, bien que certains des plus vieux bâtiments restants appartiennent aux XVIe et XVIIe siècles, comme par exemple la tour de défense contre les pirates. Mais c’est dans l’histoire récente, au XXe siècle, quand la maison commence à forger sa légende, en particulier quand elle est achetée le 1930 par le grand artiste catalan Josep Maria Sert (l’auteur, par exemple, des peintures du hall du Rockefeller Center, à New York, entre plus d’autres).

A cette époque, après un divorce, il avait épousé une princesse géorgienne, Roussadana Mdivani, trente ans plus jeune. Mais cinq ans plus tard, un accident mortel de voiture du frère de sa femme, le prince Alexis, à Albons, sur la Costa Brava nord, a mis fin à la présence de la famille Sert au Mas Juny, puisque la femme voulait quitter un lieu de mauvais souvenirs pour elle. Au cours de ces années d’entre guerres avaient passé beaucoup de grands artistes et amis de Sert par le Mas Juny: Marlene Dietrich, Coco Chanel, Dalí et l’écrivain catalan Josep Pla… qui le connaissait bien, et qui le consacra un chapitre de ses Homenots, un travail multibiographique sur des grands hommes.

L'environnement idyllique où se trouve le Mas Juny, à Plage Es Castell, fut décisif pour faire qu'une bonne partie des célébrités européennes viennent à ce lieu de la Costa Brava, à Palamós

L'environnement idyllique où se trouve le Mas Juny, à Plage Es Castell, fut décisif pour faire qu'une bonne partie des célébrités européennes viennent à ce lieu de la Costa Brava, à Palamós

Et c’est alors qu’arrive le second âge d’or du Mas Juny, à Palamós. En 1940, Josep Maria Sert vend la maison à Alberto Puig Palau (1908-1986), un jeune fils d’un milliardaire bourgeois de Barcelone, vainqueur de la Guerre Civile Espagnole (mais qui avait des contacts d’amitié avec la gauche). Au cours des années suivantes nous rencontrerons ici encore les artistes du moment, dont certains avaient le support économique pour ses activités artistiques du patron de la maison: par la porte du Mas Juny y entrèrent alors le torero Manolete (qui mourra peu de temps après dans la place de Linares, Jaén, Andalousie), une très jeune Lola Flores avec avec Manolo Caracol (chanteurs de flamenco), Ava Gardner, Frank Sinatra et quelques années plus tard le chanteur Joan Manuel Serrat… parmi beaucoup d’autres. En fait, le Mas Juny fut aussi le théâtre en 1956 d’un film avec l’acteur britannique Dirk Bogarde, qui fut tourné à cette partie de la Costa Brava: Le Jardinier Espagnol (« The Spanish Gardener »).

Photogramme du film "The Spanish Gardener" (1956) en face du Mas Juny, à Plage Es Castell, Palamós, Costa Brava, Espagne

Photogramme du film "The Spanish Gardener" (1956) en face du Mas Juny, à Plage Es Castell, Palamós, Costa Brava, Espagne

Durant les années 70, au moment de l’étape final du franquisme, le Mas Juny perdit de son importance en tant que centre de référence artistique, tandis que la fortune d’Alberto Puig Palau diminuait aussi, troublé par certains problèmes économiques.

Le Mas Juny, à Palamós, aujourd'hui ne montre pas un aspect si brillant comme à l'èpoque

Le Mas Juny, à Palamós, aujourd'hui ne montre pas un aspect si brillant comme à l'èpoque

Le Mas Juny, malgré son statut protégé, présente aujourd’hui un aspect un peu négligé. Toujours debout l’ancienne tour de défense contre les pirates, l’horloge de soleil sur la façade nous rappelle que le temps ici n’a pas été en vain.

La tour de défense du Mas Juny fut érigée aux siècles XVI-XVII pour se refugier de la piraterie qui ravageait les côtes de Costa Brava

La tour de défense du Mas Juny fut érigée aux siècles XVI-XVII pour se refugier de la piraterie qui ravageait les côtes de Costa Brava

Cependant, je ne sais pas pourquoi, je pense qu’un jour cette maison historique dans ce coin privilégié de l’espace naturel de Es Castell-Cap Roig brillera encore, et que sous son seuil nous reverrons entrer des nouveaux personnages mondials avec charme comme Chanel, Dietrich, Manolete, Dalí, Carmen Amaya, Jean Cocteau, Umberto de Savoia, Visconti… qui sait? On verra.

Les commentaires sont fermés.