Torre Mora de Pals

Torre Mora de Pals est une ancienne tour de défense du XVIe siècle, qui demeure toujours intacte près de la Plage de Pals, autrefois un port de pêche. J’ai un rendez-vous avec mon amie Assumpta, de Masos de Pals, et sa chienne Laika dans la zone de pique-nique autour de la tour et on commence un dialogue sur l’histoire de ce lieu et même sur certains légendes.

La Torre Mora de Pals est un petit trésor qui nous a parvenu du XVIe siècle et qui reste encore en face de la Plage de Pals, mais derrière les anciens terrains de Radio Liberty.

La Torre Mora de Pals est un petit trésor qui nous a parvenu du XVIe siècle et qui reste encore en face de la Plage de Pals, mais derrière les anciens terrains de Radio Liberty.

Comme il déjà est chaud on se rencontre le dimanche matin pour faire le brunch. Sous l’ombre des pins, assis dans la zone de piquenique autour de la Torre Mora, on porte une salade méditerranéenne avec fromage de chèvre et une tartelette de quiche. Assumpta et moi commençons une conversation parfois interrompu par les aboiements de Laika, qui, apparemment, est capable d’apercevoir des lièvres dans les bois.

La Torre Mora de Pals est entouré d'une zone de piquenique sous l'ombre idéale pour faire un petit déjeuner ou un brunch

La Torre Mora de Pals est entouré d'une zone de piquenique sous l'ombre idéale pour faire un petit déjeuner ou un brunch

-Assumpta, cette tour n’est pas bien connue, même par les habitants. J’ai parfois entendu parler de son existence, mais je dois admettre que je n’avais jamais été si proche. Pourquoi cette ignorance sur la Torre Mora?

-Bon Alex, vous devez réaliser que nous sommes juste derrière ceux qui, jusqu’à il y a quelques années, étaient les terrains la Radio Liberty, vous le savez, ce complexe d’antennes financées par les Etats-Unis dans le but d’émettre des chaînes de radio à l’ancienne l’Europe de l’Est communiste. Par ailleurs, permettez-moi de vous dire que, grâce à l’existence de cet accès protégé, on a empêché le développement urbain de la zone et, en outre, on peut conserver les vestiges dans le sous-sol de l’ancien port de pêche existante ici il y a des siècles.

Autour de la Torre Mora d'autres bâtiments nous confirment que, avant la plantation du bois des pins, il y avait des maisons proche de l'ancien Port de Pals

Autour de la Torre Mora d'autres bâtiments nous confirment que, avant la plantation du bois des pins, il y avait des maisons proche de l'ancien Port de Pals

- Ah oui, je me souviens, les antennes de Radio Liberty furent détruites en 2006, j’ai eu l’opportunité de contempler la démolition depuis le Puig Rodó de Begur. Une journée merveilleuse pour l’histoire de Pals!

-Bon -Assumpta caresse alors Laika qui vient d’arriver à notre table- ce grand terrain clos a empêché de voir la tour au baigneurs. En plus il faut ajouter deux autres facteurs naturels. L’un est la formation des dunes naturelles sur le front de mer qui font obstacle à la visibilité, et en deuxième lieu ce bois de pins qui furent plantés au cours du XIXème siècle pour arrêter l’avancée des dunes. Cette forêt où nous sommes n’est même pas si vieux que la tour!

-Oui, comme vous me l’avez dit sur le téléphone lorsque vous m’a invité à nous rencontrer, cette tour de défense … il a été ici depuis le XVIe siècle!

Torre Mora montre un affiche avec des renseignements historiques qui nous confirment la date de bâtiment de la tour de défense contre les pirates Torre Mora, à Pals

Torre Mora montre un affiche avec des renseignements historiques qui nous confirment la date de bâtiment de la tour de défense contre les pirates, à Pals

- Effectivement. Nous avons bien documentée sa création. Il était en 1579 lorsque Antoni Carreres demanda le Roi la permission de la bâtir, parce que cette côte était objet des attaques de pirates continue. Ces raids étaient terribles, et non seulement pour voler des biens ou des animaux, mais, encore pire, pour kidnapper les habitants pour les vendre comme esclaves dans le pays en provenance de pirates: Algérie, Turquie, Tunisie, etc. Ces tours ont servi de refuge pour ceux qui étaient dans la zone et qui étaient surpris par une attaque.

- Vraiment terrible, autour de ces enlèvements ont a connu des histoires très tristes et d’autres joyeuses après le sauvetage … et seulement s’ils étaient capables de localiser le capturé. Parfois c’était impossible.

Assumpta but une gorgée de jus d’orange et détourna son regard triste. Elle semblait vraiment désolé pour ce drame. Même si ça s’est passé il y a de nombreux siècles, les habitants de l’endroit devraient éprouver une souffrance inexplicable.

- Oui, c’est vrai, et en fait le nom de Torre Mora se réfère à l’origine de ces pirates, la plupart d’eux provenants des pays musulmans, comme j’ai mentionné.

Mon amie m’a alors raconté la légende de la Torre Mora, et peu après, après avoir déposé les restes de notre piquenique dans la poubelle, nous avons décidé de faire une promenade le long de la Plage de Pals, en regardant la baie de l’Estartit et le profil des îles Medes, un des paysages les plus caractéristiques de la Costa Brava, inoubliable dans la mémoire une fois que vous avez été ici. Assumpta me souligne à nouveau la présence ici des dunes (on ne doit pas marcher sur elles), la forêt de pins et le terrain de l’ancienne Antennes Liberty, une région, elle insiste, qui devrait contenir plus de vestiges de l’ancienne port de pêche de Pals.

La Plage de Pals se trouve à peu plus de 300 mètres de la Torre Mora. Après le piquenique on peut faire un peu d'exercice pour améliorer la digestion

La Plage de Pals se trouve à peu plus de 300 mètres de la Torre Mora. Après le piquenique on peut faire un peu d'exercice pour améliorer la digestion

Les commentaires sont fermés.