Tour de Norfeu

En occasion de notre visité au Cap Norfeu nous fîmes référence à un élément architectural présent là: une vieille tour de défense qui fut construit au XVIe siècle pour prévenir la zone des attaques de pirates.

La Tour de Norfeu, à Roses, Cap de Creus, Girona, Costa Brava

La Tour de Norfeu, à Roses, Cap de Creus, Girona, Costa Brava

Comme vous pouvez l’imaginer, dans un endroit si éloigné de toute village, la tour avait tout simplement un but défensif. Avec cet objectif elle fut bâti entre 1598 et 1599 par l’ingénieur italien Hyeronimo Marchi, pour un prix d’environ 3600 livres. A l’origine elle mesurait 7,5 mètres de haut et, comme la plupart des tours de défense dans la Costa Brava, qui sont nombreuses, elle est de plainte circulaire.

Cette tour se composait de deux étages et la terrasse sur le toit, aussi appelée parapet, autour de laquelle furent placés des créneaux pour une meilleure défense. Le premier étage était compris à son tour de quatre petites chambres avec des petits fenêtres à travers lesquelles les gardiens pouvaient se defendre, quand ils étaient encerclés par l’ennemi. Comme d’habitude, entre le rez de chaussée et le premier étage de la tour existait un escalier intérieur en bois qu’on pouvait recueillir. L’élément clairement identifiable aujourd’hui de l’ensemble est précisément le réservoir situé sur le fond. Il stockait de l’eau potable pour le/s gardien/s de la tour. Vous pouvez toujours voir clairement les carreaux à l’intérieur, protégeant la filtration d’eaux. Imaginer les conditions difficiles des gardiens ici placés, surtout à l’hiver et avec le vent de la tramontane!

La Tour de Norfeu fut détruite pendant une occupation française

La Tour de Norfeu fut détruite pendant une occupation française pendant le XVIIe siècle

Il faut noter que cette tour faisait partie de toute une série de tours entre Roses et Cadaqués qui se communiquaient entre eux par des signaux acoustiques ou bien de la fumée, en cas d’observations de pirates. Grâce à ces alertes, une fois arrivées au centre de Cadaqués et Roses, les habitants pouvaient se réfugier avec temps dans leurs propres tours de défense, ou bien les communes du village, afin d’éviter l’enlèvement par les pirates, le plus souvent pour les porter à l’Afrique.

Au nord de la Tour de Norfeu se trouve la Cala Jóncols, une autre crique presque vierge du Cap de Creus

Au nord de la Tour de Norfeu se trouve la Cala Jóncols, une autre crique presque vierge du Cap de Creus

Le belvédère à coté de la tour est excellente. Cala Montjoi apparaît sur notre droite, face à la mer. Sur la partie gauche vous pouvez voir une autre calanque encore plus vierge: c’est la Cala Jóncols. À ce point, c’est recommandé de visiter la grotte des Ermites, très proches de la tour, sur le même Cap de Norfeu.

La Grotte des Ermites se trouve aussi sur le Cap de Norfeu, sur la partie nord. À ne pas manquer dans la même visite

La Grotte des Ermites se trouve aussi sur le Cap de Norfeu, sur la partie nord. À ne pas manquer dans la même visite

Les commentaires sont fermés.