Les Basses d’en Coll, à Pals

Dans la ville de Pals on trouve un groupe d’écosystèmes qui composent une zone protégée. Rizières, marais et dunes constituent la zone d’intérêt naturel appelée les Basses d’en Coll, qui permettent un parcours naturel très intéressant à partir du point d’information installé.

LES BASSES D’EN COLL, À PALS
Les champs humides des rizières Basses d’en Coll se trouvent à coté de la plage de Pals

La culture du riz a une longue tradition à Pals. Nous savons que les arabes ont introduit cette culture dans la péninsule dans le siècle IX, mais c’est à partir de 1452 quand nous trouvons des documents qui démontrent la concession à Pals pour bâtir un moulin à riz et les canaux d’irrigation associés. Toutefois, pour des raisons de santé, la culture a été abandonnée depuis de nombreuses années jusqu’à 1894, quand un homme d’affaires de Torroella de Montgrí, émigré et qui avait fait fortune à Cuba, Pere Coll i Rigau, a acheté la ferme du Mas Gelabert y Arenales de Mar (dans le domain) afin de réintroduire le riz.

Le riz, pour sa croissance, a besoin de champs inondées en permanence, avec une profondeur de 15 à 20 cm, et avec une température relativement élevée de l’eau autour de 18 à 25 degrés. Ce sont justes les conditions de les Basses d’en Coll pendant les mois d’avril à octobre, la saison où on cultive du riz, paradoxalement, dans la saison estivale sèche. Pendant l’été, les rizières montrent un vert brillant, qui, avec les canaux et les arbres riverains autour d’eux, donnent une valeur ajoutée et des paysages uniques.

La variété de riz cultivé ici est similaire à celle appelée « bomba », un type caractérisé par ne pas s’adoucir facilement lors d’une ébullition excessive. Il est cultivé organiquement selon le règlement 2078/92 CEE qui exige des normes strictes pour les produits agricoles respectueuses de l’environnement et compatible avec l’environnement et la nature. Si son apparence est moins brillant que le riz d’autre genre rappelez-vous qu’on ne fait pas servir aucun additif. Le riz à la casserole de Pals, typique plat local est tout simplement délicieux et il est recommandé dans ses restaurants.

Article qui pourrait vous intéresser :  Pirates et Corsaires aux Îles Medes

Pour ceux qui ont plus de difficultés pour y aller à pied, ou pour les enfants, il y a un train touristique sur roues, appelé «Le Xiulet de Pals» («Le Siffle Pals»), qui fait un parcours ludique à travers la campagne, qui comprend même une visite à la ferme de riz du XVe siècle.

Et juste au-delà des Basses d’en Coll, vers la plage, on trouve les dunes de Pals, un autre élément naturel de grande valeur pour comprendre cet écosystème.

Parcourir cette magnifique région naturelle de la plaine de l’Empordà, avec les montagnes du Montgrí comme toile de fond, est l’une des activités les plus familiers qui peuvent être réalisées dans la Costa Brava.

La verité est que ce lieu nous a beaucoup plu et si, dans l’avenir, on décide de retourner nous n’hésiterons pas de nous loger dans le même lieu que nous avons choisi, chez Hotel Picasso, un établissement de 2 étoiles avec un service très cordial. Et finalement, c’est possible de visiter la Guide de la Costa Brava que nous avons preparé où vous trouverez plus d’infos et photos de Marais rizières et dunes.