Monument Femme Marine

La plage de Lloret de Mar est la plus grande et la plus centrale du village. Parcourue par un beau boulevard maritime où on trouve des bâtiments et des boutiques très notables, elle s’étend vers le sud jusqu’à un belvédère surmonté par la statue la plus célèbre de Lloret: la Femme Marine.

Alors que je monte sur les escaliers du chemin de ronde, je pense jusqu’à quel point c’était difficile la vie des épouses des marins de Lloret de Mar. La mer est une source de nourriture et de travail, mais aussi de péril et peut-être de souffrance.

Les femmes devaient attendre à la fin de la journée à terre leurs maris et, parfois, elles étaient comme Pénélopes en attendant leur arrivée après les longs séjours de pêche en haute mer, de l’ordre des jours, des semaines, parfois des mois, souvent avec l’incertitude de ne savoir rien sur l’état.

A cette époque, il n’y avait pas de téléphone ni internet … pas de moyens de communication avec lesquels exprimer un simple «Je vais bien», alors que les femmes souffraient et étaient occupés à élever les enfants.

Comme un hommage à toutes ces femmes, en 1966, fut créé ce magnifique monument en bronze sur un socle de pierre. L’emplacement est parfait: un excellent belvédère en direction a la propre plage de Lloret, au nord, et aussi à la Cala Banys, au sud, qui est atteint dans seulement 5 minutes sur le même chemin de ronde. Autour de le statue on trouve des sièges en pierre afin que les visiteurs puissent admirer le paysage. J’ai trouvé que si un endroit est charmant, les visiteurs prennent souvent une photo… et bien sûr presque tout les promeneurs veulent se faire une photo au belvédère de la Femme Marine.

Article qui pourrait vous intéresser :  La jolie crique : Cala Canyet

La statue est de 2,40 mètres et fut travaillé par Ernest Maragall. Elle porte un costume avec des plis sculptés qui quand même nous laisse voir des beaux mollets (quelque chose qui a attiré mon attention). Son bras droit est levé dans un geste clair d’adieu. Dans le même temps, son bras gauche, avec une signifiance peut-être un petit peu plus ambigue, est penché vers l’avant et les doigts pouce et index de la main entrouverte sont légèrement écartées … comme pour indiquer une volonté de rapprochement. Ainsi, la femme semble dire au mari qui part vers la mer quelque chose comme « au revoir et viens tôt ».

La tradition de la statue, aussi appelée la Vénus de Lloret, dit que celui qui touche le pied gauche tout en scrutant l’horizon verra ses rêves pensés en ce moment faites réalités dans l’avenir. Moi, je ne crois pas beaucoup à ces superstitions, mais seulement « au cas où », je le fais ;·) Mon rêve? Revenir tôt à Lloret.