Punta Falconera

Nous quittons le centre de Roses pour prendre la route qui mène à Cala Montjoi pour nos arreter, à 5 km, dans la Punta Falconera, l’un des endroits les plus inusités du Parc Naturel du Cap de Creus.

La Punta Falconera doit l’origine de son nom à la présence ancienne de faucons dans la région. Ce point de roche (qui est aussi reconnu comme un tête de faucon par sa forme) est la région la plus méridionale du cap Creus, est se trouve juste après la Cala Almadrava, laquelle se distingue nettement de la corniche.

Cette situation géographique exceptionnelle est clef pour comprendre que entre 1944 et 1993 Punta Falconera devient une zone militarisée, avec la création d’une batterie côtière à 5 bunkers. Il faisait partie de la ligne militarisée dite de la ligne P ou de Gutiérrez, une ligne créé par le gouvernement de Franco, face les eventuels les attaques alliées pendant la Seconde Guerre mondiale. En fait, si Punta Falconera n’a pas été urbanisée jusqu’à aujourd’hui a été largement due à cette occupation militaire. Lorsque l’armée a quitté la région du Cap de Creus (1994) elle avait déjà été protégée avec le statut de Parc Naturel (1985).

Aujourd’hui, ces bunkers sont encore visibles. Formés par une galerie de 30 mètres, 1,5 mètres de large par 2 en hauteur, ils ont stocké des armes et étaient préparés pour l’installation de canons. Cette complexe bellique jamais servi de son but, puisque l’Espagne ne fut pas affectée par aucune attaque au cours de la Seconde Guerre mondiale.

Article qui pourrait vous intéresser :  La Citadelle de Roses

La Punta Falconera a un intéressant réseau de routes, environ 29 au total, principalement dans la partie sud, qui servent d’excellent guide pour l’observation de la végétation, qui se compose essentiellement de pins et de broussailles, avec des belvédères extraordinaires. Ces dernières années, le village des Roses a acquis les terrain de la Punta Falconera, et pendant la première semaine de juin a lieu l’Aplec de la Falconera, une fête annuel locale et familiale dans laquelle on célébre la récupération civile de ce paysage si beau pour le plaisir des citoyens.