Sentier Es Quinze

La Route Es Quinze est une des plus belles à travers le Massif de Begur, et se déroule entre le centre du village et la crique d’Aiguafreda.

SENTIER ES QUINZE
L’ancien sentier de pêcheurs entre le centre de Begur et la crique Cala Aiguafreda commence au Mas Pinc, la maison du XVIIe siècle où est morte la danseuse flamenco Carmen Amaya, en 1963

Es Quinze est la zone boisée à côté de la maison de Carmen Amaya, le Mas Pinc. Le sentier vers la côte est parallèle à un petit ruisseau (on entendra le bruit de l’eau qui coule si nous sommes en saison des pluies) descendant vers la mer grâce au dénivelé sur le niveau de la mer de presque 200 mètres à partir du Mas Pinc.

Sur notre itinéraire d’allée, qui commence à Mas Pinc, nous découvrons le jardin aromatique situé à côté de la maison où est morte la grande danseuse de flamenco en 1963. En descendant cette zone, à quelques dizaines de mètres, est situé l’ensemble qui donne nom à cet endroit si spécial. Nous nous référons aux anciens éviers en pierre, qui comprend aussi un puits, situés ici. Anciennement , peut-être aussi à l’époque féodale, les personnes qui voulaient laver leurs vêtements ici, profitant de l’eau du ruisseau, devaient payer quinze cents. Et voici le nom de Es Quinze.

L’itinéraire est relativement signalée par les peintures d’arbres, mais on devra toujours faire attention. Rappelez-vous: le signe X signifie que le chemin n’est pas correct , et les lignes droites horizontales indiquent le chemin à prendre. La route peut être considérée comme de difficulté moyenne parce qu’à un certain point vous devez monter ou descendre des pentes un peu délicates. Pas une zone dangereuse du tout, mais il est essentiel de porter des chaussures de sport et, par sécurité, un GPS mobile.

Article qui pourrait vous intéresser :  La plage de Tamariu, à Calella de Palafrugell

Il est merveilleux de trouver sur le sentier les anciens murs de soutènement en pierres sèches. Cette zone a été cultivé depuis des siècles (raisin, oliviers) et il est merveilleux que des siècles plus tard ces constructions architecturales si humbles soient à peu près dans le même état, cachées au milieu de ce bois de zone méditerranéenne typique, avec grandes arbustives et la prévalence de trois types d’arbres: le pin vert, le chêne et le chêne-liège (d’où anciennement le bouchon était extrait).

La dernière partie de notre parcours (qui se déroule entre 45 et 75 minutes, selon le rythme) est parallèle à la route de Cala Aiguafreda, peu transitée. Dans cette crique, notre ruisseau à travers Es Quinze finit à la mer. Ici à Aiguafreda se trouve aussi l’Hôtel Restaurant Sa Rascassa (avec un centre de plongée parce que les fonds sous-marins rocheux de cette partie de la côte sont excellents) et une zone de pique-nique. De là nous pouvons, avant de prendre le chemin du retour, faire deux petits promenades sur le chemin de ronde, au bord de la mer, dans les deux sens: regardant la mer, à notre droite (direction sud), le sentier côtier mène en 20 minutes vers Cala Sa Tuna (c’est peut-être la plus belle promenade de Begur sur les chemins de ronde). D’autre part, au nord, un chemin de ronde plus court nous laisse aux pieds du Cap Sa Sal. Un bel endroit entouré de montagnes avec de grandes forêts de pins.