Cap Ras

Cap Ras est une petite péninsule entouré d’un beau environnement naturel entre les villages de Colera, au nord, et Llançà, au sud, qui est devenu au fil des ans l’un des derniers endroits sur le front de mer sans urbanisations sur la Costa Brava.

CAP RAS
Vue du Cap Ras étant au nord du baie de Garbet, entre Colera et Llançà, Costa Brava nord

Nous sommes sur la côte de la Mar d’Amunt, la « Mer Dessus », le qui a le littoral de la Costa Brava qui est au-dessus du Cap de Creus.

Cap Ras est un territoire polyvalent qui offre de nombreuses possibilités tant pour les baigneurs comme pour les promeneurs. Dans ce lieu, nous trouvons plusieurs plages, parmi lesquelles sont les trois plages del Borró ou Assutzenes, dont deux sont naturistes, la Cala Cap Ras, située à la pointe du cap, et la plus pittoresque de toutes, Cala Bramant, située à l’extrémité sud.

C’est précisément à cet endroit où on découvrit en 1862, une énorme baleine incapable de reprendre la mer. Le cétacé, qui ne survécut pas, fut traîné par les pêcheurs de Colera et Llançà vers la plage de Cap Ras et son squelette fut acheté par l’Université de Barcelone. Aujourd’hui il se trouve suspendu d’une façon spectaculaire exposée sur le toit, à l’entrée du Museu Blau de Barcelone (de sciences naturelles).

Une promenade à travers les différents sentiers de Cap Ras nous permet découvrir une riche végétation indigène qui, dans certains cas, se développe sur une zone de dunes, des oyats (en catalan ‘borró’, qui donne nom aux plages), des tamaris et des forêts de pins, certains d’entre eux, les plus exposés, survivent inclinés presque au sol durement touchés par la Tramuntana. Ils se distinguent également les anciennes champs d’oliviers et de vignobles anciennement cultivés dans la région, et ses mûrs de pierre.

Article qui pourrait vous intéresser :  Plage de la Ribera

Cap Ras a été utilisé pendant la guerre froide du siècle dernier comme un belvédère pour prevenir les attaques maritimes, encadré dans le soi-disant la ligne-P, qui se retrouve aussi par exemple à Punta Falconera, au village de Roses. Ainsi, nous trouvons à l’extrémité nord un petit bâtiment qui a servi de lieu de vigilance (également on contrôlé la contrebande) et même un bunker sous la surface du Cap Ras.

L’office de tourisme de Llançà organise des visites guidées chaque année sur le terrain, donc si vous séjournez dans la région, nous vous recommandons de vous renseigner car c’est une visite pour toute la famille.