Cala Tres Platgetes

À partir de la Platja Gran Portbou, la plus centrale du village, commence au nord, vers la France, un chemin de ronde qui offre quelques belles criques: la première est celle de Les Tres Platgetes (lit. trois petites plages).

Portbou est l’un des plus paisibles et énigmatiques villages de la Costa Brava. Son statut de village de transit, qui l’a marqué avec la construction de la grande gare de train, est l’une des raisons de ce mystère.

Mais au delà de cette auréole littéraire policière, la vérité est que Portbou montre la beauté naturelle de ses paysages magnifiques. Pour vérifier cela nous partons de la plus grande plage du village, celle qui a plus de services, vers le nord, par un sentier côtière pavé assez passable.

La première plage que nous avons trouvé est la Platja Petita (une simple extension de la Platja Gran) où commence réellement le chemin autour d’une petite montagne qui nous intéresse. À environ 200 mètres, et avec pratiquement aucune rampe important à surmonter, cachée derrière le promontoire, apparaît la Cala de les Tres Platgetes. C’est une crique naturelle d’un peu plus de 100 mètres de longueur et a un sable grossier d’une curieux couleur blanchâtre qui contraste avec les roches sombres qui l’entourent, même si on trouve un peu de végétation ici et là autour de la calanque.

La crique est certainement confortable et offre une vue imprenable sur la baie au sud de Portbou, de la quelle elle en fait partie. Pour les baigneurs les plus curieux il faut savoir que, si on continue quelques mètres vers le nord, en passant le petit cap qui protège la crique, on arrivera à la Cova de les Rates (« Grotte des rats »). Nous n’avons pas vu aucun dedans, et le nom, déjà documenté ça fait plusieurs siècles, nous semble étrange car toute cette zone a une eau très propre et, en fait, les fonds sous-marins de cette partie nord de la Costa Brava ont quelques herbiers des posidonies.

Article qui pourrait vous intéresser :  Château de Requesens